Je ne veux pas en parler

by Les Martyrs de Marde

/
  •  

1.
2.

about

Mon cher Jésus,

C'est à ton tour de te laisser parler d'amour...

credits

released December 25, 2015

Paroles de Frère Foutre
Musique des Martyrs de Marde

Frère Foutre: Voix
Souffrance: Guitare
Matricule C-51: Batterie
Chee Huahua: Clavier

Enregistré en 2014-2015
Mixé par Matricule C-51

Visuel par Chee Huahua & Souffrance

Merci à Élise, Jules, Le Bauhaus Blues Steakhouse
et Guillaume Simard pour son équipement

Merci à Jésus


Merci à vous

tags

license

all rights reserved

feeds

feeds for this album, this artist

about

Les Martyrs de Marde Québec

Si c'est ça l'progrès

J'veux m'nuire

contact / help

Contact Les Martyrs de Marde

Streaming and
Download help

Track Name: Fin des temples
Blatte
Bleu
Blouge
Blanc
Blouse
Blotte
Blatte
Blaguette
Blactérie
Blogus économique.
– Svalbe de balles –
Dans la boitrine
– Blé-I-H en Afrique. –
En Alblertra britannique
Un enfant bègle
Clausé par la ligature précoce des drombles de fallopes.
– Fèbre de blois
fleu de forêts –
Verbe,
Blarole. –
Sclébrosenplaque.
– Sbroter l’derrière
Comme un polonel blolonais
de l'arbée chuiche. –
Placotter par la plangue.
Plendre son blain
Plour être propre
Plésentable
Aux demoiselles
et aux glousses d’ail.
– Elles sentent les poils
De la crinelière clacieuse du chevagle. –
Elles chevauglent
Les champs comme des torrents clacés,
Comme des éclairs
Et les chrevlaux glagnent
Les sommets
D’une cascalade
de fiolence
Grantiose et gicantesque
Où les gueunes fumiglent,
À l’aide de scientifistes,
Des flans pour cléer des révoglutions atomigles
(Par exemple: palancer de terribles bombles
Sur des champs déchastés,
De biolérussies et de lukraines
– malheur!
(blombardées… (ruinées… (dédruites…
– Oh et pluie allez, bas-y, palance les bombes…

« Ça y est monsieur, fin des temples. »


AMBIANCE: Le Bauhaus Blues Steakhouse
Track Name: Phallus factices
Votre acharnement à ériger des phallus factices
Témoigne d'un conformisme anal
À peine camouflé


VOIX: notre amie Élise
PAROLES: notre ami Jules